Accueil > Des nouvelles de maman et bébé > Opération bricolage entre hommes

Opération bricolage entre hommes

Parce que Mathias pèse désormais 15 kg, que Maman est enceinte de 4 mois, et que son ventre commence à s’arrondir, et qu’il faut se laver les mains avant chaque repas, dans les éviers trop élevés pour Mathias, Ikéa a créé pour nous (et pour le monde entier, sur ikea.com, un superbe marche-pied àmonter soi-même, pour faciliter la vie de Papa, Maman et grand garçon encore trop petits pour atteindre le robinet seul. YAKA monter !

Hier soir, donc, déballage du carton du marche-pied en bois dans le salon, pour une expérience "bricolage" entre père et fils... On n’est plus à ça prêt, au niveau encombrement du salon, de toute façon !

Donc, découverte des pièces de bois et des vis, et des "outils" fournis par le marchand suédois. Bon, finalement, on va aller chercher la boîte à outils de Papa, ce sera plus pratique, et comme ça chacun aura ses outils. Lecture approximative du mode d’emploi multilingue, agrémenté de dessins a priori explicites et faciles à comprendre.

Début du montage, plutôt intuitif, laborieux au niveau du vissage, mais assez rapide. Sauf qu’à l’avant-dernière étape, Papa s’aperçoit qu’il s’est trompé... Faut tout redémonter, parce que là, on a mis à l’envers les petits barreaux : du coup, on ne peut pas visser les marches !

Bon, ben on dévisse, et on revisse, en faisant plus attention au mode d’emploi. Tout va bien, jusqu’à la dernière étape, très délicate, puisque les trous ne sont pas bien calés entre eux. Du coup, les deux dernières vis à insérer sont plutôt récalcitrantes. Enfin, avec l’aide de maman, on y arrive.

Et voilà une magnifique table à pique-nique miniature, pile poil à l’échelle de Mathias ! Trop cools les parents.

Ah bon, c’est pas une table à pique-nique comme sur les autoroutes ? Bon, ben, voilà une superbe monture à chevaucher, cheveux au vent !

Toujours pas ? Papa transporte donc le marche-pied dans la salle de bain, pour clairement montrer à Mathias l’usage prévu de l’engin : atteindre l’évier seul, comme un grand garçon qu’il est ! Maintenant, gain d’autonomie : Mathias peut non seulement se laver les mains seul (enfin, presque), mais aussi se laver les dents seul, et même laver les dents de Kaloo. Bref, le rêve ! Merci Ikéa.

Y sont forts, ces suédois !


A propos de cet article