Accueil > Des nouvelles de maman et bébé > Silence, on couve !

Silence, on couve !

Et on couve en famille, au 29

Je ne sais pas si c’est la grossesse qui donne ce genre d’idées à Mathias, mais tout ce qui a trait aux oeufs l’intéresse au plus haut point en ce moment.

Tout a commencé il y a quelques mois déjà, quand nous lui avons annoncé l’arrivée, dans quelques dizaines de semaines, d’un tout petit bébé dans le foyer. Mon ventre l’intrigait énormément, et dans un gros livre d’histoires pour enfants, il s’est particulièrement intéressé à l’histoire de l’oeuf, en plus de se régaler (mais depuis plus longtemps déjà) des petits poussins jaunes de Ponti dans l’Album d’Adèle.

Cette histoire de l’oeuf de poule explique comment naissent les poussins, puis explique que tout un tas d’espèces pondent des oeufs, des gros, des petits, pour donner des oisillons, mais aussi des petits poissons, des petits reptiles, des petits insectes, etc... Et cette histoire de l’oeuf est devenue une demande fréquente de Mathias au moment de la lecture...

Ensuite, il y a eu Pâques, et ses oeufs en chocolat, qui eux aussi, comme par miracle, atterrisaient dans son ventre de petit garçon, où peut-être ils allaient donner des petits poussins ? Sait-on jamais !

Ajoutons à cela la visite de l’élevage d’autruches de Serdinya, où on a découvert les oeufs en couveuses et les jeunes autruchons, et l’attraction pour les oeufs s’en est trouvée encore décuplée !

Juqu’à cette semaine, où les boules de sa cabane à bulles deviennent des oeufs, tout ronds, innombrables, colorés, et qu’il a la charge de couver, pour avoir des poussins. Inutile de vous dire que la première fois, cela nous a laissés perplexes, mais bon, nous sommes avertis maintenant : notre fils va être père de famille très nombreuse, et il prend déjà cette nouvelle mission très à coeur ! On ne sait pas si la couleur des oeufs signifie quelque chose (état d’avancement du poussin, ou couleur futur des yeux ou du duvet, ou sexe), mais dans tous les cas, cela fait déjà une semaine que Mathias couve, et pour l’instant aucun d’entre eux n’a éclos... Suspense !

Enfin, si l’évolution des ses futurs chérubins ne l’inquiète pas trop, Mathias scrute au contraire avec beaucoup d’attention l’évolution du bidon maternel. Et pas de doute, il grossit, et le bébé avec, constate Mathias. Mais à la question "est-ce que tu préfères un petit frère ou une petite soeur ?", Mathias n’a pour l’instant qu’une réponse "non, c’est un bébé !"
Quelle idée de vouloir donner un sexe à un bébé !


A propos de cet article