Visite chez la pédiatre

Première piqure

Bon, O.K., cela va surtout intéresser les grands-parents sénégaulois... mais bon, il faut bien leur donner des nouvelles du chérubin ! Alors désolée pour les autres visiteurs.

Ce jour, Mathias a rendu visite à sa pédiatre préférée, dont il a copieusement inondé la table...
Cette dernière, difficile à amadouer, n’a pas bronché, et a continué son examen, imperturbable ! Enfin, au moins, il a essayé de la dissuader, or qui ne tente rien n’a rien ! Ca, Mathias le sait déjà ! Mais cette tactique n’a pas fonctionné... Tant pis !

Ensuite, il a essayé autre chose : il lui a fait de larges sourires, histoire de lui faire du charme, et de la subjuguer au point qu’elle oublie de faire son travail... Mais cela n’a pas marché non plus !

Bref, mis à part un compliment comme quoi il était gracieux quand il souriait, il a quand même eu droit à un examen clinique complet, et à une vaccination sur la fesse gauche... Pas drôle, la vieille ! Oups, je retire ce que j’ai dit : d’accord, elle n’est pas toute jeune la pédiatre, mais c’est dans les vieux pots que l’on... Enfin Mathias ! Il ne faut pas appeler la "Madame" la "vieille" ! Non mais !?!

Enfin, tout ça pour dire que Mathias a grandi (57 cm), a grossi (5,430 kg), a pris de la tête (périmètre crânien de 40 cm). Il tient toujours sa tête droite quand il est assis, soulève toujours la tête et les épaules quand il est sur le ventre, sourit aux visages inconnus (mais n’en accepte pas encore les bonbons, l’honneur est sauf) et commence à suivre du regard. Donc tout va bien, c’est un grand bébé qui, d’après la pédiatre, mesurera au moins 1,80 m plus tard... (à vérifier, mais de toute façon, la pédiatre ne se mouille pas trop : elle sera à la retraite à ce moment-là, donc on ne pourra pas lui faire de reproche si elle se trompe !)

Sinon, elle nous a souhaité bien du courage pour le passage au biberon... Mais bon, on a le temps : on fera les premiers essais à la mi-novembre ou début décembre. D’ici là, Mathias profite de repas toujours prêts dès qu’il le souhaite ! Vive la nature !

En plus, l’échographie des hanches est normale : il a échappé au désastre breton. Au moins ça que la maman n’a pas à se reprocher.


A propos de cet article